RÉDUCTION MAMMAIRE

FICHE INFORMATION

Symbole de féminité, le sein est au centre des préoccupations esthétique de la femme.

 

La réduction mammaire permet de soulager les douleurs cervicales et l'inconfort liés à une poitrine trop généreuse.

 

Le Dr Nicolas Correia est disponible et à l’écoute : lors des consultations, il vous présentera en détails l'intervention de réduction mammaire et les suites opératoires.

 

Il s’adapte à vos demandes pour vous proposer une intervention fiable dont le résultat sera non seulement esthétique et naturel mais aussi fonctionnel, durable et efficace.

 

À noter : la réduction mammaire est prise en charge en partie par la sécurité sociale, à condition d'enlever au minimum 300 g par sein.

Intervention

1 heure 30 à 2 h

Anesthésie

générale

Hospitalisation

ambulatoire / 1 nuit

Convalescence

5 à 8 jours

QU'EST CE QU'UNE RÉDUCTION MAMMAIRE ?

La réduction mammaire est la correction d'une hypertrophie mammaire, c'est à dire une poitrine de volume trop important, associé à un affaissement des seins (ptose) et parfois une asymétrie.

POURQUOI UNE RÉDUCTION MAMMAIRE ?

La réduction mammaire permet la diminution du volume de la poitrine, la correction de la ptose et d'une éventuelle asymétrie afin d'obtenir des seins en harmonie avec la morphologie de la patiente.

C'est une chirurgie tant esthétique que fonctionnelle, qui permet de soulager les douleurs cervicales et l'inconfort liés à une poitrine trop généreuse.

COMMENT AGIT LA RÉDUCTION MAMMAIRE ?

L'excès de volume d'une poitrine, ou hypertrophie mammaire, peut être constitutionnel, par un développement trop important des seins pendant la puberté ou faire suite à une prise de poids ou des grossesses.

L'hypertophie mammaire a en général un retentissement physique et fonctionnel : douleurs cervicales, gêne à la pratique sportive et à l'habillement.

La réduction mammaire consiste à enlever l'excès de tissu mammaire et de peau afin de remodeler les seins, pour obtenir une poitrine de volume plus petit, liftée, en harmonie avec la morphologie de la patiente et mettant fin aux douleurs cervicales et à l'inconfort liés à l'hypertrophie mammaire.

La réduction mammaire permet par la même occasion de corriger la ptose mammaire (seins qui "tombent") et une éventuelle asymétrie ou malformation mammaire (seins tubéreux).

Pour enlever l'excès de volume, remonter les seins et leur redonner une forme naturelle, le chirurgien doit réaliser trois cicatrices, dites en ancre de marine ou en T inversé.

 

Les cicatrices sont d'autant plus discrètes qu'elles sont pour la plupart d'entre elles dissimulées : une autour de l'aréole, à la jonction peau foncée/peau claire et une dans le sillon sous mammaire. Seule la cicatrice verticale n'est pas camouflée mais s'estompe de façon impressionnante avec le temps.

La réduction mammaire peut s'envisager dès la fin de croissance, l'intervention est parfois faite dès 16 ans chez les patientes qui souffrent d'une hypertrophie mammaire dès leur plus jeune âge. L'intervention n'empêche pas l'allaitement au cours d'une future grossesse.

 

À savoir : la réduction mammaire est en partie prise en charge par la sécurité sociale, à condition d'enlever au minimum 300 g par côté (soit 2 bonnets).

En dessous de 300 g par sein, il s'agit d'une intervention de chirurgie esthétique, non remboursée, appelée mastopexie ou lifting de la poitrine.

AVANT L'INTERVENTION

Vous verrez le chirurgien au cours de deux consultations pré-opératoires durant lesquelles il vous expliquera l'intervention, les suites post-opératoires et répondra à l'ensemble de vos questions.

Vous verrez également l'anesthésiste lors d'une consultation pré-opératoire.

Un bilan pré-opératoire, une échographie mammaire (ou une mammographie) et un soutien-gorge de contention vous seront prescrits en consultation.

Le tabac est à arrêter un mois avant et un mois après la chirurgie.

Si vous avez des traitements à arrêter avant l'intervention, cela vous sera précisé par le chirurgien et/ou l'anesthésiste.

L'INTERVENTION

L'ANESTHÉSIE

La réduction mammaire est réalisée sous anesthésie générale.

LA DURÉE OPÉRATOIRE

L'intervention dure entre 1 heure 30 et 2 h.

 

L'HOSPITALISATION

L'hospitalisation est d'une journée (ambulatoire) voire d'une nuit post-opératoire.

APRÈS L'INTERVENTION

La sortie peut être envisagée le jour même de l'intervention (ambulatoire), ou le lendemain.

Une période de convalescence de 5 à 8 jours selon votre activité professionnelle est recommandée car les premiers jours peuvent être marqués par l'apparition d'un oedème et d'ecchymoses au niveau de la poitrine, rapidement résolutifs.

La réduction mammaire est peu douloureuse, des antalgiques simples sont suffisants et vous seront prescrits par votre chirurgien.

Les fils sont résorbables et cachés sous la peau, il n'y a donc aucun fil à enlever et il n'y aura pas de marque de points, les cicatrices seront des traits fins.

Il est important de porter le soutien-gorge de contention 4 à 6 semaines pour limiter l'oedème et améliorer le résultat.

Il faut attendre 2 à 3 mois après l'intervention pour avoir le résultat définitif au niveau du volume et des cicatrices, mais dès les premiers jours post-opératoires les changements sont apparents au niveau de la poitrine.

La pratique de toutes activités physiques et sportives est déconseillée pendant 1 mois.

Les douches sans pansements sont autorisées dès le lendemain de l'intervention.

Les bains sont en revanche déconseillés pendant 1 mois.

La cicatrice est à protéger du soleil pendant 1 an (écran total SPF 50).

Un suivi post-opératoire régulier sera planifié avec le chirurgien.

  • Lien vers Facebook
  • Lien vers Instagram
Lien vers rendez-vous en ligne