Mollets & Jambes à Aix En Provence et Marseille

Des jambes aux reliefs mal définis constituent un véritable complexe tant chez l’homme que chez la femme, qu’elles soient lourdes par la présence d’excès graisseux ou au contraire fines et non musclées.

La lipoaspiration ou reshaping des jambes permet de les affiner tandis que l’augmentation des mollets permet de les regalber, avec pour résultat une silhouette redéfinie et naturelle.

Intervention

1h30 à 2 heures

Anesthésie

Générale

Hospitalisation

Ambulatoire ou 1 nuit

Convalescence

10 à 15 jours

Qu’est-ce que le reshaping et l’augmentation des mollets ?

Le reshaping est la lipoaspiration des jambes, des mollets et des chevilles afin de les affiner et de les redessiner.

L’augmentation des mollets est une intervention chirurgicale qui permet d’en augmenter le volume pour les rendre plus visibles et en améliorer le galbe, par lipofilling (injection de graisse) ou par implants.

À qui s’adressent le reshaping et l’augmentation des mollets ?

Des jambes aux reliefs mal définis, alourdies par la présence d’excès graisseux ou au contraire fines et non musclées suite à un amaigrissement, constituent un véritable complexe tant chez l’homme que chez la femme.

La liposuccion et l’augmentation des mollets sont des interventions de chirurgie esthétique qui s’envisagent dès la majorité, pour un résultat au plus proche de vos envies.

Pourquoi un reshaping ou une augmentation des mollets ?

Le reshaping des jambes permet de traiter définitivement les surcharges graisseuses des jambes, des mollets et des chevilles pour les affiner et en redéfinir la silhouette.

Les prothèses de mollets et le lipofilling permettent de les regalber pour les mettre en valeur avec un résultat naturel et harmonieux, avec ou sans implant.

Comment sont réalisés le reshaping et l’augmentation des mollets ?

Avant l’intervention

Si vous envisagez de réaliser une lipoaspiration des jambes ou une augmentation des mollets sur la région Aix-En-Provence Marseille, vous verrez le Dr Nicolas Correia au cours de deux consultations pré-opératoires à la clinique esthétique Sainte Victoire.

Il vous expliquera en détail l’intervention, les suites opératoires et répondra à l’ensemble de vos questions lors du RDV.

Un bilan sanguin, des bas de contention et un vêtement compressif (panty) vous seront prescrits lors de la première consultation avec votre chirurgien esthétique.

Vous verrez également le médecin-anesthésiste lors d’une consultation pré-opératoire, il vous précisera les traitements à arrêter avant l’intervention de chirurgie esthétique.

Le tabac est à arrêter un mois avant et un mois après la chirurgie.

L’intervention

Le reshaping des jambes et l’augmentation des mollets en résumé :

  • durée intervention : 1h30 à 2 heures
  • anesthésie : générale
  • hospitalisation : ambulatoire ou 1 nuit
  • convalescence : 10 à 15 jours

Reshaping des jambes

Le reshaping des jambes est une liposuccion profonde par une canule de quelques millimètres de diamètre des surcharges de graisse qui ne disparaissent pas ou peu malgré un régime alimentaire ou l’activité physique.

La lipoaspiration permet de traiter définitivement et efficacement les excès adipeux car les cellules graisseuses restantes, les adipocytes, n’ont pas la capacité de se re-multiplier, sous conditions d’une bonne hygiène de vie.

La liposuccion jambière permet ainsi de redéfinir la silhouette, d’affiner et de redessiner les jambes pour un résultat naturel et harmonieux.

La cryolipolyse (Coolsculpting), technique médicale non invasive et non douloureuse, permet de détruire les excès graisseux de petit volume par le froid, sans chirurgie, et peut parfois compléter ou remplacer la lipoaspiration des jambes.

Lipofilling des mollets

L’augmentation des mollets peut se faire par lipofilling : la graisse prélevée lors d’une liposuccion de l’abdomen, des cuisses, des jambes, etc, est purifiée puis réinjectée au niveau des mollets pour les regalber.

L’aspiration et les injections se font par des canules tellement fines que les cicatrices sont quasi-invisibles.

Le lipofilling des mollets permet de remodeler doublement la silhouette en associant une lipoaspiration de zones d’excès graisseux de différentes parties du corps et une augmentation du volume des mollets, pour un résultat sans implant et qui perdure dans le temps.

Prothèses de mollets

Les prothèses permettent d’augmenter le volume des mollets chez les patients et patientes désirant un résultat un peu plus ferme, un galbe un peu plus important ou qui n’ont tout simplement pas de réserves graisseuses pour un comblement par lipofilling.

Les implants les plus couramment utilisées sont en silicone, ce qui leur permet d’avoir une texture et une fermeté proche d’un muscle contracté, tout en étant un matériel inerte qui n’entraine pas de réaction de l’organisme.

En consultation des prothèses d’essais permettent de trouver les implants les plus adaptés à vos désirs et votre morphologie, pour un choix sur-mesure.
La mise en place des prothèses se fait par une incision cutanée située dans le pli derrière le genou pour des cicatrices dissimulées et donc les plus discrètes possibles.

Les implants sont placés entre le muscle du mollet et sa gaine, sous l’aponévrose, afin d’obtenir le meilleur résultat possible : un galbe naturel et des prothèses peu palpables.

La mise en place de prothèses peut être combinée à une lipoaspiration de la jambe pour redéfinir au mieux la silhouette.

Après l’intervention

La lipoaspiration des jambes et l’augmentation des mollets sont des chirurgies esthétiques fiables et dont les suites opératoires sont simples.
La sortie peut être envisagée le jour même de l’intervention (ambulatoire), ou le lendemain.
Une période de convalescence de 10 à 15 jours selon votre activité professionnelle est recommandée car les premiers jours peuvent être marqués par l’apparition d’une gêne à la marche, d’un oedème et d’ecchymoses au niveau des zones traitées, rapidement résolutifs en postopératoire.
La pose d’implants de mollets est une intervention plus douloureuse que le lipofilling et la lipoaspiration, mais les douleurs sont bien calmées par les antalgiques prescrits par votre chirurgien plasticien.
Il est important de porter le vêtement de contention (panty) 4 à 6 semaines post opératoires pour limiter l’oedème et améliorer le résultat.
Le port de bas de contention et une injection quotidienne d’anticoagulant peuvent être nécessaires pendant une semaine si la gêne à la marche est importante.
Les fils de suture sont résorbables et cachés sous la peau, il n’y aura pas de fils à enlever et les cicatrices seront des traits fins.
Le résultat sur la silhouette des jambes et le galbe des mollets est visible dès le premier jour post-opératoire, mais il faut attendre 3 semaines pour que l’oedème commence à se résorber et 3 mois pour que la rétraction cutanée soit complète.
La pratique de toutes activités physiques et sportives est déconseillée pendant 1 mois.
Les douches sans pansements sont autorisées dès le lendemain de l’intervention.
Les bains sont en revanche déconseillés pendant la cicatrisation.
La cicatrice est à protéger du soleil pendant 1 an (phase de remodelage).
Un suivi post-opératoire régulier de chaque patient et patiente est planifié avec le Dr Nicolas Correia.

Il ne faut pas considérer la mise en place d’une prothèse comme quelque chose de définitif, « à vie ».
Malgré un énorme progrès en terme de fiabilité et de résistance des implants nouvelle génération (gel de silicone cohésif), il faudra surveiller régulièrement les prothèses et se poser la question de leur changement s’il apparaît une modification de leur consistance.

04 42 91 44 44 Doctolib contact@docteurcorreia.fr