Invagination mamelonnaire à Aix En Provence et Marseille

Accueil > Chirurgie Esthétique > Poitrine > Invagination mamelons

La désinvagination mamelonnaire permet de redonner du relief aux mamelons et de les faire ressortir pour obtenir une poitrine plus harmonieuse.

À l’inverse, le mamelon est parfois inesthétique et responsable d’une gêne chez les patientes car trop grand ou trop en relief, il est alors possible de le corriger par réduction mamelonnaire.

Intervention

30 à 45 minutes

Anesthésie

Locale

Hospitalisation

Soins externes

Convalescence

1 journée

Qu’est-ce qu’un mamelon invaginé ?

L’invagination ou ombilication mamelonnaire est un manque de relief du mamelon, appelé communément téton, qui est attiré vers l’intérieur du sein et dit « invaginé » ou « ombiliqué ».

À qui s’adresse la désinvagination mamelonnaire ?

La correction de mamelons ombiliqués est une chirurgie esthétique qui peut s’envisager dès 18 ans.

Chez certaines femmes lorsque l’invagination des mamelons est responsable d’une inflammation et d’infections répétées des aréoles et des seins ; elle est dans ce cas en partie prise en charge par l’assurance-maladie.

Pourquoi une désinvagination des mamelons ?

La désinvagination mamelonnaire permet de redonner du relief aux tétons (mamelons), de corriger une asymétrie ou une malformation et de faire ressortir les aréoles pour obtenir une poitrine plus harmonieuse.

Cette chirurgie mammaire permet aussi de traiter des infections répétées de l’aréole et du sein.

À l’inverse, il est également possible de réduire un mamelon trop en relief (hypertrophie) pour obtenir une belle aréole et un sein plus esthétique.

Comment est réalisée la chirurgie mamelonnaire ?

Avant l’intervention

Si vous envisagez de vous faire opérer de mamelons invaginés ou trop en reliefs sur la région Aix-En-Provence Marseille, vous verrez au préalable le Dr Nicolas Correia lors d’un RDV de consultation à la clinique esthétique Sainte Victoire.

Il vous expliquera en détail les techniques chirurgicales, les suites opératoires et répondra à l’ensemble de vos questions.

Vous verrez l’anesthésiste en consultation si une chirurgie mammaire nécessitant une anesthésie générale est associée à la chirurgie aréolaire : prothèses mammaires, lipofilling mammaire, correction d’une hypertrophie ou d’une ptose mammaire.

Si vous avez des traitements quotidiens, il vous précisera lesquels arrêter avant l’intervention.

L’intervention

La chirurgie mamelonnaire en résumé :

  • durée intervention : 30 à 45 minutes
  • anesthésie : locale
  • hospitalisation : soins externes (ou ambulatoire)
  • convalescence : 1 journée

La désinvagination mamelonnaire permet de faire ressortir un mamelon invaginé en sectionnant les canaux galactophoriques trop courts responsables de sa traction vers l’intérieur du sein, vers la glande mammaire.

L’intervention chirurgicale est réalisée sous anesthésie locale, l’incision se fait à la base du mamelon, rendant la cicatrice quasi-invisible et permet de redonner du relief au mamelon afin d’obtenir un sein plus harmonieux.

Cette intervention de chirurgie esthétique n’a pas pour objectif d’améliorer l’allaitement lors de futures grossesses, les canaux galactophores servant à allaiter.

À l’inverse, le mamelon est parfois inesthétique car trop volumineux, trop grand, trop en relief, il est alors possible de le corriger et de le remodeler par réduction mamelonnaire.

Cette intervention est réalisée sous anesthésie locale, la résection cutanée se fait à l’extrémité du mamelon et permet d’obtenir un sein plus esthétique avec des cicatrices (quasi) invisibles.

La désinvagination et la réduction mamelonnaires peuvent s’envisager seules ou associées à d’autres chirurgies mammaires : lifting des seins, réduction mammaire ou augmentation mammaire (lipofilling ou prothèses).

Après l’intervention

La désinvagination des mamelons et la réduction mamelonnaire sont peu douloureuses, des antalgiques simples sont suffisants et vous seront prescrits par votre chirurgien.
Les suites post-opératoires sont en général simples, sans complications.
Le pansement est fait par la patiente elle-même le temps de la cicatrisation jusqu’à ablation des points de suture par le chirurgien esthétique ou un(e) infirmier(e) mais souvent les sutures cutanées sont résorbables et il n’y a pas de points à enlever.
Le résultat sur la projection des mamelons est visible dès le premier jour post-opératoire, mais il faut patienter 3 mois après l’intervention pour avoir le résultat cicatriciel définitif.
La pratique de toutes activités physiques et sportives est déconseillée pendant 3 à 4 semaines.
Les douches sans pansements sont autorisées dès le lendemain de l’intervention.
Les bains sont en revanche déconseillés pendant 1 mois.
La cicatrice est à protéger du soleil pendant 1 an (écran total SPF 50).
Un suivi postopératoire régulier sera planifié avec le Dr Nicolas Correia.

04 42 91 44 44 Doctolib contact@docteurcorreia.fr