Pectus excavatum à Aix En Provence et Marseille

Le pectus excavatum, ou thorax en entonnoir, est la déformation la plus fréquente du thorax : il s’agit d’un enfoncement de la partie inférieure du sternum, très souvent source de complexes, et ce dès l’adolescence.

Le pectus excavatum apparaît pendant la croissance et n’a pas de retentissement fonctionnel, ni respiratoire, ni cardiaque : il est donc logique de proposer une opération simple, efficace, fiable, et de laisser de côté les lourdes interventions de correction orthopédique d’antan (Ravitch ou Nuss).

Le pectus excavatum peut être corrigé par un implant thoracique sur mesure ou par la réinjection de graisse, également appelée lipofilling ou lipostructure.

Intervention

1h30 à 1h30

Anesthésie

Générale

Hospitalisation

Ambulatoire

Convalescence

5 à 8 jours

Qu’est-ce que le pectus excavatum ?

Le pectus excavatum, ou thorax en entonnoir, est la déformation la plus fréquente du thorax.

Il s’agit d’un enfoncement de la partie inférieure du sternum.
Cette malformation congénitale de la cage thoracique est très souvent source de complexes.

À qui s’adresse la correction du pectus excavatum ?

La chirurgie reconstructrice du thorax en entonnoir peut s’envisager dès 18 ans.

Le pectus excavatum apparaît pendant l’enfance et se majore pendant la puberté.

Le thorax en entonnoir est relativement fréquent et touche aussi bien l’homme que la femme, mais la demande d’une solution chirurgicale à cette gêne esthétique est plus souvent masculine.

La correction du thorax en entonnoir par lipofilling ou par implant sur mesure est une chirurgie reconstructrice en partie prise en charge par la sécurité sociale.

Pourquoi une chirurgie de correction du pectus excavatum ?

La chirurgie de correction du pectus esxcavatum a uniquement un but morphologique et esthétique.

Cette anomalie de croissance sternale et costale n’a pas de conséquence fonctionnelle, ni respiratoire ou pulmonaire, ni cardiaque ou cardio-vasculaire.

Il est donc logique de proposer une intervention chirurgicale simple, efficace et fiable : reconstruction par un implant thoracique sur mesure ou par réinjection de graisse, également appelée lipofilling ou lipostructure.

La chirurgie plastique a ainsi remplacé les lourdes interventions de chirurgie thoracique pédiatrique d’antan (Ravitch ou Nuss), dont le risque de complications chirurgicales thoraciques, pulmonaires et cardiaques étaient non négligeables.

Comment est réalisée la correction du pectus excavatum ?

Avant l’intervention

Si vous envisagez de réaliser une correction de pectus excavatum par lipofilling ou par implant sur mesure sur la région Aix-En-Provence Marseille, vous verrez le Dr Nicolas Correia au cours de deux consultations pré-opératoires.

Il vous expliquera en détail l’intervention, les suites post-opératoires et répondra à l’ensemble de vos questions.

Un bilan sanguin, un scanner thoracique et un vêtement de contention vous seront prescrits en consultation.

Vous verrez également l’anesthésiste lors d’une consultation pré-opératoire, il vous précisera les traitements à arrêter avant l’intervention.

Le tabac est à arrêter un mois avant et un mois après la chirurgie.

L’intervention

La correction du pectus excavatum par implant sur mesure ou par lipofilling en résumé :

  • durée intervention : 1 heure à 1 h 30
  • anesthésie : générale
  • hospitalisation : ambulatoire
  • convalescence : 5 à 8 jours

La correction de pectus excavatum par lipofilling

La réinjection de graisse au niveau du thorax, ou lipofilling, permet dans le même temps d’associer une lipoaspiration au niveau de zones d’excès graisseux et la correction d’un pectus excavatum.

La lipoaspiration permet ainsi de traiter définitivement et efficacement les surcharges graisseuses localisées qui ne disparaissent pas ou peu malgré un régime alimentaire ou l’exercice physique.

C’est votre propre graisse qui est aspirée, purifiée puis réinjectée au niveau du sternum pour pour combler la déformation thoracique avec un résultat naturel, sans implant et qui perdure dans le temps.

La lipoaspiration des zones d’excès et la réinjection de la graisse au niveau du pectus excavatum se fait par des canules tellement fines que les cicatrices sont quasi-invisibles.

La correction du pectus excavatum par lipofilling permet ainsi de redéfinir doublement la silhouette, par la lipoaspiration d’excès graisseux et par le comblement thoracique associé.

La correction de pectus excavatum par implant sur mesure

La correction du pectus excavatum peut être réalisée par un implant sur mesure.

Une imagerie médicale (scanner de la région thoracique) permet de reconstruire informatiquement votre thorax en 3D et de modéliser une prothèse sur mesure qui s’adapte parfaitement à votre anatomie et corrige le pectus excavatum.

L’implant est fabriqué en élastomère de silicone par le laboratoire Anatomik modeling / Sebbin : il ne peut pas s’user ni se rompre et ne sera pas à changer au cours de votre vie.

L’implant sur mesure est mis en place au bloc opératoire par une courte incision (5 à 6 cm) au niveau de la partie médiane du thorax.
Il est placé contre la pointe du sternum et la paroi thoracique antérieure, sous les muscles pectoraux et la gaine des muscles abdominaux, afin d’être quasiment impalpable.

À noter : un épanchement liquidien se forme au contact de l’implant de façon systématique la première semaine post-opératoire. Il est évacué en consultation de suivi par ponction indolore, avant de finir par se tarir spontanément.

La mise en place d’un implant sur mesure permet de corriger parfaitement de façon anatomique le pectus excavatum et de retrouver un thorax harmonieux.

Comment choisir entre une correction par implant sur mesure ou par lipofilling ?

Le choix entre ces deux techniques opératoires dépend, entre autres :

  • de la profondeur du pectus excavatum : très marqué, il sera plus facile à corriger par implant sur mesure que par lipofilling, ou cela nécessitera plusieurs séances de réinjection de graisse pour arriver au même résultat,
  • de la présence et de l’importance d’excès graisseux : le lipofilling ne peut pas être proposé aux patients minces, sauf si le pectus excavatum est très peu marqué,
  • de la rançon cicatricielle acceptée : cicatrices quasi-invisible pour le lipofilling versus une courte cicatrice au niveau du thorax pour l’implant,
  • de l’existence chez la femme d’une asymétrie ou d’une hypotrophie mammaire associée : une augmentation mammaire peut s’envisager dans le même temps que la correction du pectus par lipofilling, mais il est impératif d’attendre 6 mois à 1 an après mise en place d’un implant sur mesure.

Après l’intervention

La correction du pectus excavatum par lipofilling et par implant sur mesure sont des interventions fiables et dont les suites post-opératoires sont simples.
La sortie est envisagée le jour même de l’intervention (ambulatoire).
Une période de convalescence de 5 à 8 jours selon votre activité professionnelle est recommandée.
Les premiers jours peuvent être marqués par l’apparition d’un oedème, d’ecchymoses et d’une sensation de tension au niveau du thorax et des zones de lipoaspiration, rapidement résolutifs.
La correction du pectus excavatum par lipofilling est moins douloureuse que par implant sur mesure, mais dans les deux cas des antalgiques simples sont suffisants et vous seront prescrits.
Lorsqu’un implant sur mesure est mis en place, il est important de porter le gilet de contention pendant 6 semaines pour limiter l’oedème et améliorer le résultat.
De même, si la lipoaspiration est de volume important et qu’un vêtement de contention vous a été prescrit, il est important de le mettre pendant 4 à 6 semaines, toujours dans l’optique de limiter l’oedème et améliorer le résultat.
Il faut attendre 2 à 3 mois après l’intervention pour avoir le résultat définitif, mais la correction du pectus excavatum est visible dès le premier jour post-opératoire.
Les fils sont résorbables et enfouis sous la peau : il n’y a aucun fil à enlever, la cicatrice sera un trait fin et il n’y aura pas de marque de points.
La pratique de toutes activités physiques et sportives est déconseillée pendant 4 à 6 semaines.
Les douches sans pansements sont autorisées dès le lendemain de l’intervention.
Les bains sont en revanche déconseillés pendant 1 mois.
Les cicatrices sont à protéger du soleil pendant 1 an par écran total SPF 50.
Un suivi post-opératoire régulier sera planifié avec le Dr Nicolas Correia.

04 42 91 44 44 Doctolib contact@docteurcorreia.fr