Lipofilling des fesses à Aix En Provence et Marseille

Accueil > Chirurgie Esthétique > Corps & silhouette > Lipofilling des fesses

Les fesses sont au centre de nos préoccupations esthétiques lorsqu’elles tombent ou qu’elles ne sont pas assez dessinées.

Le lipofilling fessier permet d’augmenter le volume des fesses pour en redéfinir les courbes mais aussi d’harmoniser l’ensemble de la silhouette par la liposuccion associée, pour un résultat naturel et sans implants.

Intervention

2 heures à 2h30

Anesthésie

Générale

Hospitalisation

Ambulatoire ou 1 nuit

Convalescence

5 à 7 jours

Qu’est-ce que le lipofilling des fesses?

Le lipofilling fessier est la réinjection au niveau des fesses de graisse prélevée par lipoaspiration pour en augmenter le galbe et les rendre plus bombées, plus harmonieuses.

À qui s’adresse le lipofilling des fesses ?

Les fesses sont au coeur de nos préoccupations esthétiques lorsqu’elles tombent ou qu’elles ne sont pas assez dessinées (fesses plates).

Le manque de volume peut être constitutionnel lorsque les fesses n’ont jamais été bombées, ou accompagner une ptose suite à un amaigrissement, c’est à dire des fesses tombantes.

L’augmentation des fesses par lipofilling est une intervention de chirurgie esthétique, réalisable dès 18 ans, pour mettre fin à une gêne et répondre à vos envies.

Pourquoi un lipofilling des fesses ?

Le lipofilling permet d’augmenter le volume des fesses pour en redéfinir les courbes mais aussi d’harmoniser l’ensemble de la silhouette par la liposuccion associée.

C’est la propre graisse de la patiente ou du patient qui est injectée pour des résultats naturels, sans implants fessiers, au plus proche de vos désirs et durables dans le temps.

Comment est réalisée l’augmentation fessière par lipofilling ?

Avant l’intervention

Si vous envisagez de réaliser une augmentation fessière par lipofilling sur la région Aix-En-Provence Marseille, vous verrez le Dr Nicolas Correia au cours de deux consultations pré-opératoires.

Il vous expliquera en détail l’intervention, les suites opératoires et répondra à l’ensemble de vos questions.

Un bilan sanguin et un vêtement de contention vous seront prescrits en consultation.

Vous verrez également l’anesthésiste lors d’une consultation pré-opératoire, il vous précisera les traitements à arrêter avant l’intervention.

Le tabac est à arrêter un mois avant et un mois après la chirurgie.

L’intervention

Le lipofilling des fesses en résumé :

  • durée intervention : 2 heures à 2h30
  • anesthésie : générale
  • hospitalisation : ambulatoire ou 1 nuit
  • convalescence : 5 à 7 jours

L’augmentation et le lifting des fesses peuvent être réalisés par implant fessier ou par injections de graisse, également appelée lipostructure ou « brazilian butt lift ».

Le lipofilling des fesses commence par une lipoaspiration des zones d’excès graisseux du corps pour les traiter définitivement et efficacement : abdomen, culotte de cheval, hanches, poignées d’amour, dos, bras, cuisses, mollets…

Cette graisse aspirée par liposuccion est purifiée (centrifugation) puis réinjectée dans la fesse pour combler des zones qui manquent de volume, pour en redéfinir la forme et la regalber sans implant, pour obtenir un résultat naturel et qui perdure dans le temps.

C’est la propre graisse du patient ou de la patiente qui est aspirée puis injectée par une canule tellement fine que les cicatrices cutanées sont (quasi) invisibles.

Lorsqu’il existe un léger excès de peau associé et que les fesses tombent, l’injection de graisse permet d’obtenir des fesses rebondies mais également de les lifter d’où le nom de « brazilian butt lift » (BBL ou lifting brésilien).
Lorsque le relâchement cutané est trop important, il faut envisager de faire un lifting des fesses ou un bodylift pour retendre la peau, notamment lors du traitement des séquelles d’un amaigrissement massif après chirurgie de l’obésité (chirurgie post bariatrique).

Le lipofilling des fesses permet de redessiner et remodeler doublement la silhouette, en affinant des zones du corps par l’aspiration d’excès graisseux et en regalbant les fesses de manière harmonieuse par injection graisseuse.

À noter, le lipofilling fessier nécessite bien évidemment d’avoir une quantité de graisse suffisante à prélever puis à injecter pour avoir de fesses rebondies : chez les patientes et patients très minces, l’augmentation du volume des fesses se fait par pose d’implants en gel de silicone, voire par injections d’acide hyaluronique.

Après l’intervention

L’augmentation des fesses par lipofilling est une intervention fiable dont les suites post-opératoires sont simples.
La sortie est envisagée le jour de l’intervention chirurgicale (ambulatoire) ou le lendemain.
Une période de convalescence de 5 à 7 jours selon votre activité professionnelle est recommandée car les premiers jours postopératoires peuvent être marqués par une gêne à la marche, l’apparition d’un oedème et d’ecchymoses au niveau des zones opérées, rapidement résolutifs.
La lipoaspiration et la lipostructure fessière sont peu douloureuses, des antalgiques simples sont suffisants et vous seront prescrits par votre chirurgien esthétique.
Durant la période de convalescence postopératoire, il est conseillé de « vivre debout » le plus possible (hors nécessité d’aller aux toilettes) et de dormir sur le ventre ou sur le côté, pour limiter la position assise qui peut comprimer de la graisse injectée et faire descendre l’oedème et les ecchymoses dans les cuisses.
Les cicatrices seront des traits fins, quasi-invisibles, de quelques millimètres, en général dissimulés dans un pli naturel (pli fessier).
Le port de bas de contention et une injection quotidienne de Lovenox ou d’Innohep (anticoagulant) sont nécessaires pendant une semaine pour éviter les risques de phlébite et d’embolie.
Il est important de porter le vêtement de contention (panty compressif) 4 à 6 semaines pour limiter l’oedème et améliorer le résultat final.
Le résultat sur la silhouette et le galbe des fesses est visible dès les premiers jours post-opératoires, mais il faut attendre 3 semaines pour la résorption l’oedème et 3 mois pour que la peau se retende complètement et avoir le résultat définif.
La pratique de toutes activités physiques et sportives est déconseillée pendant 1 mois.
Les douches sans pansements sont autorisées dès le lendemain de l’intervention.
Les bains sont en revanche déconseillés pendant la cicatrisation.
Un suivi post-opératoire régulier sera planifié avec le Dr Nicolas Correia.

04 42 91 44 44 Doctolib contact@docteurcorreia.fr