Traitement des cicatrices à Aix En Provence et Marseille

Accueil > Chirurgie Esthétique > Chirurgie cutanée > Traitement des cicatrices

La cicatrisation ne se passe pas toujours comme prévu et la cicatrice, séquelle indélébile d’un traumatisme ou d’une intervention chirurgicale, est parfois inesthétique : élargie, creuse ou en relief, colorée ou dépigmentée, etc.

La chirurgie plastique permet d’améliorer l’aspect d’une cicatrice pour la dissimuler et la rendre la plus fine et la plus discrète possible.

Intervention

30 minutes

Anesthésie

Locale

Hospitalisation

Soins externes

Convalescence

1 journée

Qu’est-ce que la reprise d’une cicatrice ?

La reprise d’une cicatrice est une intervention chirurgicale de retouche d’une cicatrice pour en améliorer l’aspect et la rendre la plus discrète possible.

À qui s’adresse le traitement des cicatrices ?

La reprise cicatricielle est une chirurgie esthétique : il s’agit d’un choix personnel et ce n’est jamais une obligation.

Elle s’adresse aux patientes et patients gênés par des cicatrices disgracieuses : élargies, en relief (cicatrices hypertrophiques ou cicatrices chéloïdes), creusées, colorées (brunes), dépigmentées, avec des traces de points de suture ou d’agrafes…

Il est préférable d’attendre la fin de la croissance pour atténuer les cicatrices mais certaines procédures peuvent être proposées dès l’adolescence (peeling), notamment lorsque la gêne est importante (cicatrices d’acné).

Pourquoi un traitement des cicatrices ?

La chirurgie plastique permet d’améliorer l’aspect esthétique d’une cicatrice pour la dissimuler, l’atténuer, la rendre la plus discrète possible.

La reprise d’une cicatrice d’un traumatisme ou d’une chirurgie antérieure permet d’en faire disparaître les mauvais souvenirs, de se réapproprier son corps, de clore l’épisode de la maladie.

L’amélioration des cicatrices peut également faire appel à la médecine esthétique : lasers, peelings et injections d’acide hyaluronique.

Comment est réalisé le traitement des cicatrices ?

Avant l’intervention

Si vous désirez réaliser un traitement de vos cicatrices sur la région Aix-En-Provence Marseille, vous verrez le Dr Nicolas Correia au cours d’une consultation pré-opératoire.

Il vous expliquera en détail l’intervention, les suites opératoires et répondra à l’ensemble de vos questions.

Si vous prenez des traitements au quotidien, il vous précisera lesquels arrêter avant l’intervention.

Dans l’idéal, le tabac est à arrêter un mois avant et un mois après la chirurgie.

L’intervention

Le traitement des cicatrices en résumé :

  • durée intervention : 30 minutes
  • anesthésie : locale
  • hospitalisation : soins externes
  • convalescence : 1 journée

La cicatrisation ne se passe pas toujours comme prévu et une cicatrice peut être inesthétique, du fait d’une mauvaise suture de la plaie, d’une complication (infection, hématome) ou d’un non-respect des consignes post-opératoires (reprise précoce des activités, tension excessive sur la cicatrice, points laissés trop longtemps, exposition au soleil sans écran total).

L’amélioration des cicatrices fait appel à différentes techniques de chirurgie plastique et de médecine esthétique pour les dissimuler et les rendre les plus discrètes possibles, car on ne peut pas effacer les cicatrices.

Une cicatrice en relief est due à un trouble de la cicatrisation auquel ni le chirurgien ni le patient ne peuvent rien, c’est la manière de cicatriser de la personne, qui dépend entre autre de son type de peau, on parle alors de cicatrice hypertrophique et de cicatrice chéloïde.
Le remodelage d’une cicatrice en relief combine une pressothérapie (massage, vêtement compressif, pansement et gel de silicone) et plusieurs séances d’injections de corticoïdes avant même d’envisager une chirurgie de reprise cicatricielle.

Lorsque la cicatrice est élargie ou qu’il existe des marques de points (ou d’agrafes), la reprise chirurgicale consiste à enlever un fuseau de peau par une incision emportant l’ancienne cicatrice inesthétique pour la remplacer par une nouvelle cicatrice fine et discrète.
Les fils de la nouvelle suture sont résorbables et cachés sous la peau, il n’y a donc aucun fil à enlever et il n’y aura pas de marque de points.

Lorsque la cicatrice est fine mais creusée, le comblement de la dépression sous-cicatricielle peut être fait par injection de graisse (lipofilling) ou d’acide hyaluronique.

Un trouble de la pigmentation cicatricielle, décoloration ou hyperpigmentation, peut être traité par des crèmes et sérums spécifiques, par les peelings et les lasers esthétiques. À noter qu’une cicatrice pigmentée témoigne souvent de son exposition précoce au soleil (bronzage) sans protection solaire adéquate (écran total SPF 50).

Le peeling chimique et la dermabrasion au laser CO2 permettent également d’estomper des cicatrices superficielles (acné, vergetures), de gommer des irrégularités et imperfections de la surface de la peau et de lisser les petites rides et ridules cutanées.

Le chirurgien-plasticien est spécialiste des cicatrices et de la peau, il mettra tout en oeuvre pour vous proposer une intervention fiable avec le meilleur résultat cicatriciel possible : une cicatrice fine, plate, discrète, indolore, de la même couleur que la peau saine avoisinante et au mieux camouflée dans une ride ou un pli naturel.

Mais il ne faut pas perdre de vue que le meilleur moyen d’avoir une belle cicatrice et ne pas avoir à la retoucher secondairement est d’en prendre soin dès les premières semaines qui suivent une intervention chirurgicale ou un traumatisme et pendant tout le processus de cicatrisation : « le chirurgien fait la suture, le patient fait la cicatrice ».

La maturation cicatricielle dure environ une année durant laquelle il est important de masser, hydrater (crème hydratante et cicatrisante, sérum, etc) et protéger quotidiennement sa cicatrice de l’exposition solaire pour qu’elle s’estompe peu à peu jusqu’à devenir un trait fin et discret.

Après l’intervention

Le traitement des cicatrices est en général réalisé sous anesthésie locale et ne nécessite pas d’hospitalisation (soins externes).
Une période de convalescence de quelques jours selon votre activité professionnelle est recommandée car les premiers jours peuvent être marqués par l’apparition d’un oedème, d’une inflammation et d’ecchymoses au niveau de la zone traitée, rapidement résolutifs.
Le traitement médical ou chirurgical des cicatrices est peu douloureux, des antalgiques simples sont suffisants et vous seront prescrits par votre chirurgien esthétique.
Les fils de suture sont résorbables et cachés sous la peau, il n’y a donc aucun fil à enlever et il n’y aura pas de marque de points, les cicatrices seront des traits fins.
La pratique de toutes activités physiques et sportives est déconseillée pendant 1 mois.
Les douches sans pansements sont autorisées dès le lendemain de l’intervention.
Les bains sont en revanche déconseillés pendant la cicatrisation.
La cicatrice est à protéger du soleil pendant 1 an (écran solaire SPF 50).
Un suivi post-opératoire régulier sera planifié avec le Dr Nicolas Correia.

04 42 91 44 44 Doctolib contact@docteurcorreia.fr