PETITES LÈVRES & NYMPHOPLASTIE

FICHE INFORMATION

Des petites lèvres proéminentes sont responsables d'une gène tant esthétique que fonctionnelle : rapports sexuels, habillement, sport...

 

La nymphoplastie, ou labiaplastie, permet de diminuer leur taille, afin qu’elles soient en harmonie avec le reste de la vulve et que la gène disparaisse.

Cette intervention peut être réalisée seule ou associée à un lipofilling des grandes lèvres lorsqu'elles sont vidées, réalisant ainsi un véritable "sex lifting".

 

Le Dr Nicolas Correia est disponible et à l’écoute : lors des consultations, il vous présentera en détails l'intervention de nymphoplastie et les suites opératoires.

 

Il s’adapte à vos demandes pour vous proposer une intervention fiable dont le résultat sera naturel et harmonieux, pour retrouver votre intimité.

Intervention

1 heure

Anesthésie

locale / générale

Hospitalisation

ambulatoire

Convalescence

5 à 7 jours

QU'EST CE QU'UNE NYMPHOPLASTIE ?

Lorsque les petites lèvres font saillie et dépassent de la fente vulvaire, elles sont responsables d'une gène tant esthétique que fonctionnelle : rapports sexuels, habillement, sport...

La nymphoplastie ou labiaplastie est la chirurgie des petites lèvres.

POURQUOI UNE NYMPHOPLASTIE ?

La nymphoplastie permet de réduire la taille des petits lèvres et de corriger une asymétrie afin qu’elles soient en harmonie avec le reste de la vulve et que la gène physique et esthétique disparaisse.

Un excès de peau au niveau du capuchon clitoridien peut également être corrigé lors de la nymphoplastie.

Cette intervention peut être réalisée seule ou associée à un lipofilling des grandes lèvres pour restaurer l'harmonie de la vulve.

COMMENT AGIT LA NYMPHOPLASTIE ?

L'hypertrophie des petites lèvres, parfois qualifiées de pendantes, apparaît le plus souvent à la puberté mais peut survenir après un accouchement ou suite à une pratique sportive intensive (vélo, cheval...)

La nymphoplastie permet de réduire la taille des petites lèvres et de corriger une asymétrie en enlevant l'excès de peau, selon deux techniques : longitudinale (le long de la petite lèvre) et cunéiforme (dans sa partie centrale).

Les berges restantes des petites lèvres sont ensuite suturées par du fil résorbable et les cicatrices à ce niveau sont quasi-invisibles.

La nymphoplastie peut être effectuée dès 18 ans, sans limite d’âge et n’a aucune conséquence négative sur les rapports sexuels ni sur les accouchements. 

La nymphoplastie permet de restaurer l'harmonie de la vulve pour que la gène physique et esthétique disparaisse, pour retrouver son intimité.

Cette intervention peut être réalisée seule ou associée à un lipofilling des grandes lèvres lorsqu'elles sont vidées, réalisant ainsi un véritable "sex lifting".

Le prélèvement et la réinjection de graisse au cours du lipofilling se fait par des canules tellement fines que les cicatrices de prélèvement et de réinjection sont invisibles.

Les résultats obtenus sont fiables, naturels et stables dans le temps.

AVANT L'INTERVENTION

Vous verrez le chirurgien au cours de deux consultations pré-opératoires durant lesquelles il vous expliquera l'intervention, les suites post-opératoires et répondra à l'ensemble de vos questions.

Vous verrez également l'anesthésiste lors d'une consultation pré-opératoire si l'intervention est faite sous anesthésie générale ou sédation vigile.

Un bilan préopératoire vous sera prescrit en consultation.

Le tabac est à arrêter un mois avant et un mois après la chirurgie.

Si vous avez des traitements à arrêter avant l'intervention, cela vous sera précisé par le chirurgien et/ou l'anesthésiste.

L'INTERVENTION

L'ANESTHÉSIE

La nymphoplastie peut être réalisée sous anesthésie locale, sédation vigile ou anesthésie générale.

LA DURÉE OPÉRATOIRE

L'intervention dure 45 minutes à 1 heure.

 

L'HOSPITALISATION

L'hospitalisation est d'une heure (soins externes) voire d'une demi-journée (ambulatoire).

APRÈS L'INTERVENTION

L'intervention est peu douloureuse, des antalgiques simples sont suffisants et vous seront prescrits par votre chirurgien.

La sortie est envisagée le jour même de l'intervention (soins externes ou ambulatoire).

Une période de convalescence de 3 à 5 jours est recommandée car les premiers jours peuvent être marqués par l'apparition d'un oedème et d'ecchymoses, rapidement résolutifs.

Lors de cette convalescence, il est conseillé de porter des habits amples (robe, jupe, pantalon peu serré).

Les fils de sutures se résorberont en principe en quinze jours, temps nécessaire à la cicatrisation.

Après cicatrisation, il n’y a pas à redouter de conséquence négative sur les rapports sexuels ni sur les accouchements.

La pratique de toutes activités physiques et sportives est déconseillée pendant 3 à 4 semaines, surtout pour les activités entrainant un frottement au niveau de la région opérée : équitation, cyclisme.

Il est également conseillé d’attendre 3 à 4 semaines pour la reprise d’une activité sexuelle.

Les douches sont autorisées dès le lendemain de l'intervention mais les bains sont déconseillés pendant 1 mois.
Un suivi post-opératoire régulier sera planifié avec le chirurgien.

  • Lien vers Facebook
  • Lien vers Instagram
Lien vers rendez-vous en ligne