HYPERSUDATION & HYPERHIDROSE

FICHE INFORMATION

L'hypersudation axillaire et des mains est responsable d'une gène tant esthétique et fonctionnelle que sociale.

L'injection de toxine botulinique permet traiter l'hyperhidrose en bloquant les glandes responsables de la production de sueur.

Le traitement de l'hypersudation peut aussi faire appel à d'autres procédés de médecine esthétique, notamment le Miradry®.

Le Dr Nicolas Correia est disponible et à l’écoute : lors des consultations, il vous présentera en détails la toxine botulique, les injections de botox, les autres procédures et les suites des injections.

 

Il s’adapte à vos demandes pour vous proposer une intervention fiable afin que votre gêne disparaisse.

Intervention

30 min

Anesthésie

locale

Hospitalisation

en consultation

Convalescence

2 à 3 heures

QU'EST CE QUE L'HYPERSUDATION?

L'hypersudation ou hyperhidrose est la production excessive de sueur par les glandes sudoripares, notamment au niveau axillaire et des mains.

POURQUOI LE TRAITEMENT DE L'HYPERHIDROSE ?

L'injection de toxine botulinique permet traiter l'hypersudation axillaire et des mains en bloquant les glandes responsables de la production de sueur, pour faire disparaitre la gène esthétique, fonctionnelle que sociale.​

Le traitement de l'hypersudation peut aussi faire appel à d'autres procédés de médecine esthétique, notamment le Miradry.

COMMENT AGISSENT LA TOXINE BOTULIQUE ET LE MIRADRY ?

L'hypersudation axillaire et des mains est responsable d'une gène tant esthétique et fonctionnelle que sociale.

Les injections de toxine botulique ont révolutionné le traitement de l'hyperhidrose axillaire et des mains, autrefois réservé à la sympathectomie, intervention chirurgicale qui consistait à sectionner un nerf à l'intérieur du thorax.

La toxine botulique est une substance naturelle qui diminue temporairement la contraction musculaire, et dans le cas précis du traitement de l'hypersudation elle permet de bloquer les glandes responsables de la production de sueur.

Rapides, peu douloureuses et réalisées en consultation, les injections de toxine botulique agissent en 5 à 10 jours et pendant une durée d'environ 6 mois.

Le traitement de l'hypersudation peut aussi faire appel à d'autres procédés de médecine esthétique, notamment le Miradry.

Réalisé en consultation sous anesthésie locale, le Miradry utilise l'énergie thermique pour détruire spécifiquement les glandes sudoripares axillaires.

L'intervention permet un traitement définitif de l'hypersudation en une à deux séances.

Toxine botulique et Miradry permettent de mettre fin à l'hypersudation pour faire disparaitre la gène esthétique, fonctionnelle que sociale.​

AVANT L'INTERVENTION

Avant de réaliser l'injection de toxine botulique ou le Miradry votre chirurgien vous expliquera l'intervention, les suites post-opératoires et répondra à l'ensemble de vos questions.

Si vous avez des traitements à arrêter avant l'injection d'acide hyaluronique, cela vous sera précisé par le chirurgien.

L'INTERVENTION

L'ANESTHÉSIE

L'injection de toxine botulique et le Miradry sont réalisés sous anesthésie locale.

LA DURÉE DE L'ACTE

L'intervention dure 30 minutes (toxine botulique) à 1 heure (Miradry).

 

L'HOSPITALISATION

Les interventions sont réalisées en consultation, il n'y a pas d'hospitalisation.

APRÈS L'INTERVENTION

Ces interventions sont peu douloureuses et ne nécessite en général pas d'antalgiques.

Elles sont réalisée en consultation, il n'y a pas d'hospitalisation.

Si vous optez pour les injections de toxine botulique, le résultat est visible dans les 5 à 10 jours après les injections et dure environ 6 mois.

Pour le Miradry, le résultat est visible dès les premiers jours mais les suites sont marquées par un oedème axillaire, rapidement résolutif, et calmé par l'application de poches de glace.

Une période de convalescence de 2-3 heures (toxine botulique) voire 2-3 jours (Miradry) est recommandée.

La manipulation, les massages et les mouvements agressifs au niveau des bras sont à éviter les premières heures après les injections de toxine botulique.

De même, les activités physiques et sportives intenses, le sauna et le hammam sont à éviter les premières heures après les injections de toxine botulique

Un suivi post-intervention sera planifié avec le chirurgien.

  • Lien vers Facebook
  • Lien vers Instagram
Lien vers rendez-vous en ligne