ABDOMINOPLASTIE

FICHE INFORMATION

Le ventre porte parfois les séquelles de grossesses ou d'un amaigrissement. 

 

L'abdominoplastie et la mini-abdominoplastie permettent de corriger les excès cutanés et graisseux et obtenir ainsi un ventre plat.

 

L'abdominoplastie permet également de corriger la région pubienne et une anomalie de la paroi musculaire de l'abdomen (diastasis des muscles droits).

 

Le Dr Nicolas Correia est disponible et à l’écoute : lors des consultations, il vous présentera en détails les interventions d'abdominoplastie et de mini-abdominoplastie et les suites opératoires.

 

Il s’adapte à vos demandes pour vous proposer une intervention fiable dont le résultat sera naturel et harmonieux, pour une silhouette qui vous correspond.

 

À noter : l'abdominoplastie est parfois en partie remboursée par la sécurité sociale (séquelle d'amaigrissement avec tablier abdominal recouvrant le pubis)

Intervention

1 heure 30 à 2 h

Anesthésie

générale

Hospitalisation

1 à 3 nuits

Convalescence

1 à 2 semaines

QU'EST CE QU'UNE ABDOMINOPLASTIE ?

Le ventre porte parfois les séquelles d’une grossesses ou d'un amaigrissement : excès de peau, excès graisseux, muscles abdominaux écartés (diastasis), vergetures…

Les excès de graisse peuvent être traités par lipoaspiration ou cryolipolyse.

Pour traiter un excès de peau au niveau du ventre, il faut envisager une plastie abdominale ou abdominoplastie.

POURQUOI UNE ABDOMINOPLASTIE ?

L'abdominoplastie permet d'enlever la peau abdominale abimée et de retendre la peau saine pour obtenir un ventre plat. 

L’abdominoplastie permet également de traiter les excès graisseux par lipoaspiration, de corriger la région pubienne par lifting du pubis et de traiter une anomalie de la paroi musculaire de l'abdomen par cure de diastasis ou de hernie.

L'abdominoplastie permet de retrouver une silhouette harmonieuse et un ventre qui vous correspond.

COMMENT AGIT L'ABDOMINOPLASTIE ?

L'abdominoplastie permet de retendre la peau du ventre, par une cicatrice dissimulée dans les sous-vêtements, pour obtenir un ventre plat.

L'incision permet d'enlever un fuseau de peau abimée, située entre le nombril et le pubis et d'abaisser la peau située au dessus du nombril, pour reconstituer une paroi abdominale avec une peau de bonne qualité.

Le nombril (ombilic) est conservé à sa position initiale et ressorti dans cette peau liftée par une petite incision.

 

L'abdominoplastie permet également de traiter les excès graisseux par lipoaspiration, de corriger la région pubienne par lifting du pubis et de traiter une anomalie de la paroi musculaire de l'abdomen par cure de diastasis ou de hernie.

 

La lipoaspiration, ou liposuccion, permet d'aspirer les surcharges de graisse par une canule de quelques millimètres de diamètre afin de les traiter définitivement et efficacement.

La lipoaspiration peut être volontairement superficielle pour mettre en valeur des reliefs des muscles abdominaux, c'est le principe de l'abdominal etching.

 

La graisse aspirée peut être purifiée puis réinjectée dans certaines parties du corps afin de les regalber, notamment au niveau de la poitrine (augmentation mammaire) ou des fesses (lifting colombien ou "brazilian butt lift") : c'est le lipofilling ou la liposculpture. 

 

On entend parfois parler de mini-abdominoplastie : il s’agit d’une abdominoplastie adaptée à un excès de peau moins important et localisé dans la partie basse de l’abdomen, uniquement sous le nombril.

 

L'abdominoplastie permet ainsi de redéfinir la silhouette pour un résultat naturel et harmonieux.

À savoir : l'abdominoplastie est parfois en partie prise en charge par la sécurité sociale, sous certaines conditions (tablier abdominal recouvrant le pubis), sous réserve d'acceptation par le médecin conseil d'une entente préalable faite par votre chirurgien.

AVANT L'INTERVENTION

Vous verrez le chirurgien au cours de deux consultations pré-opératoires durant lesquelles il vous expliquera l'intervention, les suites post-opératoires et répondra à l'ensemble de vos questions.

Vous verrez également l'anesthésiste lors d'une consultation pré-opératoire.

Un bilan pré-opératoire et un vêtement de contention vous seront prescrits en consultation.

Le tabac est à arrêter un mois avant et un mois après la chirurgie.

Si vous avez des traitements à arrêter avant l'intervention, cela vous sera précisé par le chirurgien et/ou l'anesthésiste.

L'INTERVENTION

L'ANESTHÉSIE

L'abdominoplastie est réalisée sous anesthésie générale.

LA DURÉE OPÉRATOIRE

L'intervention dure entre 1h30 et 2 heures.

 

L'HOSPITALISATION

L'hospitalisation est d'une journée (mini-abdominoplastie) voire d'une à trois nuit post-opératoires (abdominoplastie classique).

APRÈS L'INTERVENTION

La sortie peut être envisagée le jour même de l'intervention s'il s'agit d'une mini-abdominoplastie, ou un à trois jours après l'intervention s'il s'agit d'une abdominoplastie classique.

Une période de convalescence de 1 à 2 semaines selon votre activité professionnelle est recommandée car les premiers jours peuvent être marqués par l'apparition d'un oedème et d'ecchymoses au niveau de l'abdomen, rapidement résolutifs.

 Les douleurs post-opératoires, essentiellement de type tension abdominale et courbatures musculaires, seront calmées par les antalgiques prescrits par votre chirurgien.

Le port de bas de contention et une anti-coagulation préventive par injection quotidienne de Lovenox ou d'Innohep sont nécessaires pendant une semaine.

Il est important de porter le vêtement de contention 4 à 6 semaines pour limiter l'oedème et améliorer le résultat.

Les fils sont résorbables et cachés sous la peau, il n'y a donc aucun fil à enlever et il n'y aura pas de marque de points, les cicatrices seront des traits fins, dissimulées dans les sous-vêtements et autour du nombril.

Le résultat sur la silhouette est visible dès les premiers jours post-opératoires, mais il faut attendre 3 semaines pour que l'oedème des zones aspirées se résorbe et 3 mois pour que la peau à se redrape complètement et avoir le résultat définitif.

La pratique de toutes activités physiques et sportives est déconseillée pendant 1 mois.

Les douches sans pansements sont autorisées dès le lendemain de l'intervention.

Les bains sont en revanche déconseillés pendant 1 mois.

La cicatrice est à protéger du soleil pendant 1 an (écran total SPF 50).

Un suivi post-opératoire régulier sera planifié avec le chirurgien.

  • Lien vers Facebook
  • Lien vers Instagram
Lien vers rendez-vous en ligne